Le gauchisme nous prépare un nouvel âge d'or

Rédigé par leo Aucun commentaire
Classé dans : Anthropologie Mots clés : entreprise, performance, travail

Les errances intellectuelles de notre époque et leur enracinement marxiste abstrait sont en train de poser les bases d'un futur âge d'or européen.

L'ensemble des religions gauchistes folles comme le féminisme, le multiculturalisme, l'égalitarisme, la promotion LGBT, la pédophilie, enrobé d'une sophistique invraisemblable, rend difficile la vie de toute personne saine d'esprit et qui n'a pas nécessairement, pour se défendre dialectiquement, la tournure d'esprit perverse de ses contradicteurs.

Mieux, les personnes les plus valables, les plus fortes, les plus créatrices de valeur, c'est-à-dire d'abord animées par le goût du travail et de la liberté, sont les premières cibles de ces idéologies mortifères, car ce sont des personnes brillantes.

Et le gauchisme ne supporte pas les personnes brillantes, comme il ne supporte pas la gloire, rappelant par trop les inégalités de la Nature, qu'il réprouve.

Ainsi, en créant des sociétés indigestes pour l'homme brillant (car la lumière est portée par les hommes, quoi qu'on en dise), qui est par définition moins répandu que l'homme médiocre, les gauchistes contraignent les meilleurs éléments anthropologiques (les hommes européens) à quitter les régions qui leur sont les plus hostiles pour en rejoindre de plus ouvertes à leur génie.

Il ne serait pas donc pas étonnant, et il est même donc prévisible, que ces régions, nouvellement conquises par les meilleurs d'entre nous, voient tôt ou tard advenir un nouvel âge d'or civilisationnel, tant elles concentreront en leur sein de qualités humaines élevées, représentées par des personnes ayant connu l'opprobre et l'expérience de vivre dans des sociétés en déliquescence spirituelle et sociale.

Ce sont ces sociétés prochainement glorieuses que nous devons créer. C'est cet avenir que nous devons bâtir.

Notre destin de franco-païens, de Francs au cœur de lumière, est de bâtir le prochain empire d'Europe, dusse-t-il plonger ses racines en de nouvelles terres.

À ce jour, l'Europe de l'Est est une de nos meilleures opportunités, car ces pays où tout reste à faire, n'ont pas encore succombé aux sirènes de la facilité et de la faiblesse.

Soyons audacieux, bâtissons dès maintenant notre futur empire.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot cocqq ?

Fil RSS des commentaires de cet article